Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Sologne Immobilier, Agence immobilière ROMORANTIN LANTHENAY 41200

Réduisez votre fiscalité avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Publiée le 11/04/2019

 


Pour les propriétaires et les locataires.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) se destine aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires et a été imaginé pour promouvoir les travaux qui améliorent la qualité environnementale des logements. En notant au passage que le CITE peut se cumuler, selon certaines modalités, à des subventions ou à des prêts aidés tels que l’Éco-PTZ ou Habiter mieux de l’Anah. Il permet ainsi de déduire de ses contributions une partie des frais occasionnés par une rénovation énergétique.

 

Uniquement pour les résidences principales.

Tous les foyers peuvent être bénéficiaires de ce crédit d’impôt du moment qu’il s’agit de leur résidence principale. Le législateur a strictement encadré les types de travaux éligibles à cette réduction fiscale, vous pouvez consulter cette liste sur le site de l’Anil (Agence nationale pour l’information sur le logement). En règle générale, le CITE s’applique au coût des équipements et très rarement à celui de la main-d’œuvre, et s’élève à 15% voire 30% des sommes engagées.

 

La composition de la famille est prise en compte.

De la même façon, ce crédit d’impôt est plafonné selon la composition de la famille (16 000€ pour un couple – et deux fois moins pour un célibataire – auxquels s’ajoutent 400€ par personne à charge. Enfin, le montant de ces dépenses se calcule sur cinq ans au maximum, ce qui vous permet d’étaler vos rénovations sur cette durée et de profiter de cette réduction fiscale année après année à hauteur du plafond auquel vous avez droit.

 

Des travaux forcément réalisés par une entreprise.

Autre condition nécessaire au bénéfice du CITE, les matériels ne peuvent être achetés par un particulier, ce qui implique que seule une entreprise pourra installer et facturer ces équipements. Et pas n’importe quelle société puisque celle-ci devra être labellisée RGE (reconnue garante de l’environnement). Corollaire, si vous tirez profit de ce crédit d’impôt, attendez-vous à ce que les services fiscaux vous réclament les factures afférentes.

cite

 

Notre actualité